ACTUALITÉ

École Publique d’Application Foto Groupe 2 : clin d’œil à ces anciens élèves qui ont réhabilité leurs salles de classe.

École Publique d’Application Foto Groupe 2 : clin d’œil à ces anciens élèves qui ont réhabilité leurs salles de classe.

L’école publique Foto se trouve à un jet de pierre du lieu-dit « Entrée Chefferie », derrière le Télécentre communautaire polyvalent de Foto, à l’entrée nord de la ville de Dschang

Il s’agit d’un bâtiment de trois salles de classe qui était voué à disparaitre du fait de l’usure du temps et des intempéries. Ce qui manque le plus aux Camerounaise c’est la culture de conservation et de la préservation.

L’école publique Foto se trouve à un jet de pierre du lieu-dit « Entrée Chefferie », derrière le Télécentre communautaire polyvalent de Foto, à l’entrée nord de la ville de Dschang.

Il s’agit d’une école qui a vu défiler des générations et des générations d’enfants dont certains sont aujourd’hui parmi les personnalités du Cameroun. Le témoigne le geste spontané de Diaspora Foto Monde. Récemment, à la découverte d’une vidéo d’un bâtiment presque en fin de vie sur les réseaux sociaux, des anciens élèves de cet établissement se sont mobilisés. Comme un seul homme ! Avec comme objectif refaire le bâtiment qui les a accueillis alors qu’ils étaient de petits écoliers.

Ils voulaient raser le vieux bâtiment pour ériger en lieu et place un nouveau. Sauf qu’un entrepreneur local très au fait de la notion de patrimoine leur a proposé de le réhabiliter plutôt que de la raser. Ce qu’ils ont trouvé extraordinaire. « La suggestion de CARADEL Sarl a été saluée par tous. Dans la mesure où chaque ancien pourra toujours se souvenir la place exacte qui était la sienne pendant qu’il était élève dans cette classe », a expliqué Barthélémy NDONGSON LEKANE à Sinotables. En plus du fait que c’est le même bâtiment qui se dresse sous nos yeux, il y a lieu de souligner que sa réhabilitation n’a pas consommé un budget exorbitant. De quoi permettre à ce groupe de mûrir d’autres projets pour la communauté.

Depuis lundi 4 septembre 2023 le « nouveau bâtiment est la jeune mariée de l’Ecole publique de Foto. Les classes qui l’occupent peuvent s’estimer chanceuses et heureuses. Mais le plus important, ce que l’on attend d’elles c’est de bons résultats. Une sorte de remerciements aux bienfaiteurs afin que les vacances prochaines, ils puissent poser le même geste ici ou ailleurs. Augustin Roger MOMOKANA

Source :  sinotables.com
Partager l'article