LA CHEFFERIE FOTO

HISTORIQUE DE LA CHEFFERIE FOTO

Au début du XXe siècle, le Cameroun était une colonie allemande. Cependant,
après la Première Guerre mondiale, le Cameroun a été divisé entre la France et le
Royaume-Uni en tant que mandats de la Société des Nations. La région de
l'Ouest est tombée sous le contrôle français.

Lorsque la réponse a été positive, le premier Festival Foto a été organisé le 1er
janvier 1957, sous le règne du Roi Soffack Jean. Depuis lors, chaque 1er janvier,
pour ceux qui se souviennent, une fête culturelle était célébrée à la place des
fêtes du Groupement. Après quelques années d'hibernation.

Le Ndwet To'oh est le nom de baptême du Festival Culturel Foto, dont les origines remontent à l'exécution du Roi Nello par les Allemands en 1914-1915. Le Roi
Nello était un résistant à l'occupation allemande et avait interdit toute collaboration avec l'administration. Après des années, certains cadres Foto qui avaient
collaboré ont connu des revers inexplicables. En 1956, un rituel a été organisé pour obtenir le pardon du Roi Nello et permettre la collaboration avec
l'administration.

Le premier Festival Foto a eu lieu en 1957 sous le règne du Roi Soffack Jean. Après une interruption, le festival a été relancé à la 43ème édition. Il a été nommé "Ndwet To'oh" en référence à une herbe aux vertus bénéfiques. Ce festival permet au peuple Foto de célébrer son riche patrimoine culturel nationalement et internationalement.

LES SUCCESSIONS AU TRÔNE

Sa Majesté.
LE ROI TEMGOUA

1823 - 1846

Sa Majesté.
LE ROI CHISSEP

1846 - 1869

Sa Majesté.
LE ROI TEGUEGUIM

1869 - 1892

Sa Majesté.
LE ROI NELO

1892 - 1915

Sa Majesté.
LE ROI TENEKEU

1915 - 1932

Sa Majesté.
LE ROI SOFFACK

1932 - 1964

Sa Majesté.
LE ROI MOMO JEAN CLAUDE

1964 - 2010

Sa Majesté.
LE ROI MOMO SOFFACK
Guy Bertrand

2010 - Aujourd'hui

ORIGINE DU NOM DU GROUPEMENT FOTO

Une alliance sacrée entre 52 villages situés dans la chaîne montagneuse de l'Ouest Cameroun et plus précisément à l'altitude 1480 mètres aux coordonnées GPS 5°27'59"Nord de latitude, et 10°4'5"Est de longitude regroupe ces villages jadis indépendants à un Nom commun : Groupement FOTO. Cette volonté d'unifier leur destin s'est concrétisée par l'adoption d'un Chant de ralliement FOTO NAAGUIH, récemment remplacé par ATO'OH qui est l'hymne du Groupement. Ce groupement a à sa tête, Un Chef Supérieur de 1 er degré qui est le Roi du Peuple FOTO tout entier ; à sa suite, on retrouve chaque Chef de villages qui forment ce groupement.

D'où vient son Nom FOTO?

Au 17 ème siècle après JC, la quasi-totalité des villages et Groupements de villages qui constituent l'actuelle commune de Dschang était le territoire d'un Roi unique donc le Palais reste à nos jours situé à TOULAH ZIZONG dans le sillage des mêmes coordonnées géographiques. À son époque, le Roi dont le siège est à TOULAH ZIZONG régnait en maître absolu. Deux fois par semaine, sa population sans exception aucune venait accomplir les travaux du Roi. Travaux champêtres, semi, planting, entretien, récolte, montage de haies, entretien du bétail, nettoyage de la chefferie, ... Etc. Malheureusement, durant ces années et heures de travaux obligatoires, chacun était censé prévoir son repas et son eau à boire pour atténuer sa famine et sa soif. Et le Roi n'avait jamais donné une partie de récolte, ni quelques kilogrammes de bétail à distribuer à la population. Sur le chemin Nord, les populations locales de cette ligne ont eu la grâce de bénéficier régulièrement à leurs passages, de la largesse infini d'un éminent chasseur venu des profondeurs des plaines des M'BO.

Celui-ci leur donnait tout le temps des gibiers, du haricots et plein d'autres produits de ces cueillettes. Il les offrait de temps en temps des huttes d'haricots (TEM MEKOUEH) à se partager.
Un jour, les populations munis des bambous, des lianes, de piquets, de houes , machettes, de calebasses de vin raphia et de balais sur le chemin pour aller accomplir leurs obligations au palais royal, s'arrêtèrent devant son domicile pour le saluer; il les offrit tôt ce matin un grand repas fait des gibiers qu'il a attrapé la veuille. Après le repas, la population décida de rester travailler chez lui ce jour pour tout ce qu'il souhaite en guise de reconnaissance. Au retour il donna à chacun du gibier fumé. Contents des largesses de celui-ci, la population décida de revenir chez lui le prochain jour de travail qui devrait s'accomplir au palais royal ZIZONG.
Furieux du fait que la population n'a pas effectué ses travaux, le Roi prena son mal en patience et attenda le prochain jour de travail pour voir clair cette situation. Malheureusement, la population n'a toujours pas répondu présent à cette dernière séance de travail obligatoire de la semaine en cours. Ce jour, le Roi eut vent de ce que la population est en ce moment précis, plutôt entrain de travailler chez l'éminent chasseur. Le Roi, en compagnie de son Vallet et de deux gardes royal se lève et s'y rend.
Sur place, il constata que la population ne se gêne même pas de voir le Roi se plaindre. Il ordonna à ses vaillants gardes, l'arrestation de l'éminent chasseur. Toute la population s'y oppose fermement. Le Roi se dressa devant l'éminent chasseur, lui proliféra des menaces et lui promit en guise de représailles, un châtiment à la hauteur du crime de détournement de sa population.
Furieux d'entendre tout cela, l'éminent chasseur arracha par force des mains du Roi le mystérieux bâton de commandement du royaume et le brandit comme son trophée de guerre. Content de vivre cette rivalité, la population présente s'écria à la fois et unanimement c'est lui notre nouveau Roi. Déçu, le Roi lui dit: si tu es nouveau FO'O, ce n'est qu'un FO'O TO'OT; tu es un FO'O TO'OT.
Sur ces mots il rentra à son palais déçu par sa population qu'il n'entretenait jamais.
Dès le retour du Roi déchu, la population décida d'adopter le Nom FO'O TO'OT comme nouveau Nom du royaume ; et toute personne qui prononcera même par inadvertance l'ancienne appellation du royaume déchu sera sévèrement puni. C'est pourquoi, l'ancienne appellation du royaume ne nous a pas été révélé et à disparu avec ses témoins oculaires.
Vu la colère du Roi déchu, la population a immédiatement organiser une garde pour la sécurité de leur nouveau Roi; et mettant en place ce même jour, les bases d'une organisation gouvernementale et secrète du nouveau royaume FO'O TO'OT.
Lors de le création de la ville de Dschang vers 1901 par l'administration coloniale Allemende, le royaume FO'O TO'OT devient le Groupement FOTO.